Au printemps, promenons nous dans le jardin sous le soleil! Clap première.

Publié le par Laure

lilas, viola cornuta, clématite Mayleen, oranger du Mexique, tulipe, glycine
lilas, viola cornuta, clématite Mayleen, oranger du Mexique, tulipe, glycine

Quand d'autres sont sous la pluie, ici, en Région Parisienne, nous avons un soleil resplendissant. Une fois n'est pas coutume...

Nous en profitons donc pour passer la journée au grand air à planter, transplanter, continuer à aménager l'espace.

Mais avant d'aller plus loin dans l'histoire, je dois préciser une chose concernant une partie du travail accompli. Mon mari ayant failli perdre deux doigts dans la manœuvre, sans exagération masculine aucune (!!), il m'a expressément demandé de signaler que c'était lui qui se "fadait" les bordures en pierres des massifs... Que l'on n'aille surtout pas croire que c'est moi, telle Wonder Woman, qui m'occupe des bordures ET des plantations! Rendons donc à César.....et revenons à nos plantations.

Pendant ce temps, pour ma part donc, le programme consistait à bêcher un sol toujours aussi rebelle et rempli de cailloux et à faire aussi quelques pauses salutaires, me permettant de prendre des photos et de découvrir encore des surprises.

Coucou!! Une première petite surprise avec cette petite Viola Cornuta qui semble jouer à cache cache entre les feuilles d'une Jacinthe

Coucou!! Une première petite surprise avec cette petite Viola Cornuta qui semble jouer à cache cache entre les feuilles d'une Jacinthe

Commençons par rendre hommage à "César", avec ses bordures en pierres, récupérées chez le voisin qui fait des travaux et les met à la benne. Il aurait été dommage de ne pas en profiter.

Les précédents propriétaires avaient cintré une partie de chacun des massifs avec des pierres. L'un des massifs se finissait par des bordures toutes simples en béton, que l'on a vu dans tous les jardins, depuis des décennies. L'autre a dû être modifié et rallongé par nos soins puisque nous avons changé la configuration du jardin. Il manquait donc pas mal de cailloux pour les terminer tous les deux.

Aujourd'hui, les pierres ont un peu une allure "United Colors of Benetton", que l'on ne voit pas trop sur les photos et qui, d'ailleurs, ne me déplait pas. Mais le temps fera certainement son œuvre et elles finiront bien par s'harmoniser.

Bordures en pierre, jardin
Bordures en pierre, jardin

Bordures en pierre, jardin

De mon côté, j'ai planté quelques fleurs il y a à peu près un mois et demi. J'ai donc débuté par un petit tour, pour voir où elles en sont.

Il y a d'abord la "glycine toujours en fleurs", nouvelle variété, il semblerait : moins envahissante que celle que l'on connaît (adulte, elle montera à 3/4m contre 5 à 15m pour l'autre) et elle est en fleurs en gros de mai/juin à octobre, quand la plus connue ne fleurit qu'en avril/mai.

Bien sûr, je ne me base que sur les commentaires du site sur lequel je l'ai achetée puisque je commence à peine à la tester in situ. Cela pourra faire l'objet, dans quelques mois, d'un nouvel article.

En attendant, des boutons sont formés, elle semble bien commencer à prendre ses aises et j'attends avec impatience la suite.

Glycine toujours en fleurs

Glycine toujours en fleurs

Au même moment, une pivoine a pris aussi sa place dans le jardin. C'est une plante que j'adore mais je n'en avais encore jamais planté. Je n'avais pas osé. J'ai donc fouillé pendant l'hiver tous les sites pour m'informer des conditions de culture mais aussi à la recherche d'une variété qui me plairait. Mon choix s'est porté sur la Gay Parée.

Finalement, je l'ai trouvée plus tôt que prévu, bien moins chère que partout où je l'avais repérée. Je n'ai, du coup, pas eu le temps de préparer le sol comme indiqué sur tous les sites de jardinage. De même, elle ne devait pas fleurir cette année.

Et bien, non seulement elle n'a pas l'air de se porter mal mais, en plus, elle est, elle aussi, en boutons!

Mon seul problème sont les fourmis qui y grimpent et que je vais devoir éradiquer. Mais comment??

Pivoine Gay Parée

Pivoine Gay Parée

A l'entrée, afin de cacher un mur pas très joli mais pas trop moche non plus, j'ai aussi planté, toujours il y a un mois et demi, une clématite, Clematis Montana Mayleen, qui fleurit... maintenant!

Là aussi, le choix a été rude tant il y en a, toutes plus belles les unes que les autres. Ayant déjà eu une première mauvaise expérience il y a quelques années, j'ai farfouillé une fois encore sur le net et les bouquins pour essayer de ne pas me tromper.

Et j'ai pu lire qu'il existait deux sortes de clématites : les plus connues, à grandes fleurs et aux coloris très variés et celles à petites fleurs (dont fait partie la variété Montana) bien plus vigoureuses et exubérantes. C'est ainsi que mon choix s'est porté sur Mayleen.

Lors de ma mauvaise expérience et malgré les conseils de ma Maman, je n'avais pas suffisamment protégé le pied et la plante est morte en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Donc cette fois-ci, toutes les précautions possibles ont été prises. Elle est "sortie couverte", pour reprendre un slogan malheureusement toujours à la mode.

Elle est accompagnée d'un buis, pour cacher son pied et le maintenir à l'ombre, ainsi que d'une pierre, qui joue le même rôle que le buisson.

Et elle semble pour l'instant très bien se porter. Pourvu que ça dure...

Depuis ce week end, des filins en acier (merci "César"! Et un peu moi aussi) sont installés. Nous attendons qu'elle parte à leur assaut.

Dans quelques temps, je pense lui présenter une copine, une clématite de Noël, qui fleurit, comme son nom semble l'indiquer, en hiver et sur laquelle je compte pour prendre le relais de Mayleen, à la morte saison. Nous en reparlerons!

Clematis Montana Mayleen

Clematis Montana Mayleen

Lavande vraie
Lavande vraie

Au pied du même mur que la clématite, on trouve depuis hier deux pieds de lavande vraie (transplantés depuis un autre coin du jardin) et, plus loin encore quatre pieds de Saxifrage tout droit sortis de la jardinerie.

Espérons qu'ils prennent tous leur place dans cette plate bande en construction.

Saxifrages

Saxifrages

Saxifraga Arendsii Group : Saxifrage-mousse blanc et sax.-mousse Stansfieldii / Saxifraga : sax. Black Beauty

Saxifraga Arendsii Group : Saxifrage-mousse blanc et sax.-mousse Stansfieldii / Saxifraga : sax. Black Beauty

Pour finir cette première partie, une autre petite surprise.

L'an dernier, à la même époque que celle-ci, j'ai planté une passiflore pour qu'elle monte à l'assaut d'un des murs de façade de la maison et remplace le lierre qui y avait pris ses quartiers. Elle s'est très bien développée même si elle n'a que peu fleuri l'an dernier.

Non contente de coloniser la façade, la passiflore a réussi à passer à travers le mur pour se retrouver dans le placard qui se trouve de l'autre côté. Nous en avons retrouvé hier une pousse albinos, pourrait-on dire. Il va falloir surveiller de près cette coquine!

A très bientôt!

Passiflore albinos

Passiflore albinos

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
sur tes conseils éclairés, j ai récupéré enfin l'accès à ma boite mail et redécouvre ce magnifique jardin!! vivement Septembre pour venir humer toutes ces fleurs!! Bravo mes jardiniers, bientôt vous serez prêts pour le réaménagement de mon jardin campagnard, il en a bien besoin. Bisous. maman
Répondre
L
Oh mon ancien message s'est effacé!
Je réitère!
Les photos sont superbes et font vraiment voyager dans votre joli jardin du Vexin.
Bravo à l'homme pour tout le travail accompli, on sent bien le travail d'équipe et votre amour à tous deux pour cet endroit.
la clématite est très jolie.
Répondre
L
Merci!
Je transmettrai à l'homme, qui se donne bien du mal, c'est vrai!