Au printemps, promenons nous dans le jardin sous le soleil! Clap deuxième.

Publié le par Laure

Oranger du Mexique, Lilas, Arum Maculatum, fleurs sauvages
Oranger du Mexique, Lilas, Arum Maculatum, fleurs sauvages

Le tour du jardin n'ayant pas été terminé lors de l'article précédent, nous poursuivons et commençons par la star du moment : le lilas.

Celui-ci n'est pas exactement chez nous mais chez notre voisin, bien qu'il déborde allègrement sur notre jardin, pour notre plus grand bonheur! Il pousse juste au-dessus d'une source et cela semble lui convenir à merveille.

Lilas commun (syringa vulgaris) à différentes étapes et moments
Lilas commun (syringa vulgaris) à différentes étapes et moments
Lilas commun (syringa vulgaris) à différentes étapes et moments

Lilas commun (syringa vulgaris) à différentes étapes et moments

Continuons avec une surprise, trouvée dans une des plates-bandes et qui a poussé là je ne sais comment. Je ne crois pas l'avoir vue l'an dernier. Je découvre donc ce qui me semble être une variété d'arum, jamais croisée jusque là. Ne reste plus qu'à chercher son nom sur le net, tâche qui ne se révèle pas trop difficile ce coup-ci.

Il s'agit, selon Wikipédia, de l'Arum Maculatum (appelé aussi arum tacheté, gouet tacheté, ou encore Chandelle, Pied-de-veau, Manteau de la Sainte-Vierge, Pilette ou Vachotte). Le site internet ajoute que "sa culture dans les jardins d'ornement est difficile". Et bien, Wikipédia, sache qu'ici, apparemment non!

Je ne sais pas si je le garderai, bien que je le trouve très beau et que sa présence soit une chance, car j'ai appris par la même occasion que c'est cette plante qui se transforme en grappes de boules rouges, connues sous le nom de "raisins de serpent". Je ne sais pas si les serpents les mangent vraiment mais les serpents ne sont pas mes amis donc... De plus, cette plante est très toxique, attention aux enfants et animaux!

Arum Maculatum / Arum tacheté / Pied de Veau ...
Arum Maculatum / Arum tacheté / Pied de Veau ...

Arum Maculatum / Arum tacheté / Pied de Veau ...

Je me dirige ensuite vers les Fritillaires, plantes bulbeuses découvertes il y a quelques années avec la variété Fritillaria Meleagris (ou Fritillaire pintade), que j'avais, à l'époque, tenté de planter dans mon ancien jardin, sans succès. Depuis, j'ai appris qu'il faut les planter très tôt (dès septembre si possible) et dans un sol bien drainé, sinon le risque existe bel et bien de n'avoir rien du tout. Testé et approuvé!

L'an dernier, je découvrais la Fritillaire Impériale (Fritillaria Imperialis) au cours de mes pérégrinations à Giverny chez Monet, ainsi qu'à Auvers sur Oise, chez le Docteur Gachet (docteur de Van Gogh, pas le mien, hein!). Deuxième grand coup de cœur pour ces bulbeuses, mises en terre dès septembre dans un massif à l'abri des grosses pluies et à la terre bien drainée.

Elles poussent, de traviole, mais elles poussent. Nous verrons comment elles vont évoluer.

Fritillaire Impériale orange ou jaune chez Claude Monet
Fritillaire Impériale orange ou jaune chez Claude Monet
Fritillaire Impériale orange ou jaune chez Claude Monet

Fritillaire Impériale orange ou jaune chez Claude Monet

Fritillaire Impériale chez le Docteur Gachet

Fritillaire Impériale chez le Docteur Gachet

Fritillaire Impériale chez Laure (bon, ok, elle n'a pas encore le panache des autres mais ça va venir!)

Fritillaire Impériale chez Laure (bon, ok, elle n'a pas encore le panache des autres mais ça va venir!)

Le tour du propriétaire continue et nous nous dirigeons désormais vers l'Oranger du Mexique (Choisya Ternata), planté au printemps dernier.

Il commence à être en fleurs, avec son doux parfum si agréable, et il cache dans ses fleurs une jolie petite surprise....assortie à la couleur de la floraison. Elle semble d'ailleurs avoir élu domicile là puisque les photos 1 et 3 ont été prises à des dates bien différentes. Je vais souvent lui rendre visite et elle ne manque jamais de m'accueillir!

Choisya Ternata ou Oranger du Mexique et son locataire
Choisya Ternata ou Oranger du Mexique et son locataire
Choisya Ternata ou Oranger du Mexique et son locataire

Choisya Ternata ou Oranger du Mexique et son locataire

Pour finir ce deuxième tour, on s'arrête un instant sur les fleurs "sauvages". Installées là un peu par hasard, elles forment un charmant tapis bucolique qui a même réussi à émouvoir "César", lui faisant accepter un délai quant au passage de la tondeuse. Merci les filles!

A très bientôt!

Les jolies plantes sauvages
Les jolies plantes sauvages

Les jolies plantes sauvages

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article