Le petit costaud du petit jardin : l'Iris Reticulata

Publié le par Mes petits jardins bonheurs

Iris ReticulataA l'automne dernier, au gré de mes lectures de catalogues de fleurs ou de magazines de jardinage, je découvrais un nouveau petit trésor pour mon jardin : l'Iris Reticulata (ou Iris Réticulé). Ne l'ayant encore jamais testé, j'en parlais, assez rapidement, dans l'article du mois d'octobre sur la plantation des bulbes, à découvrir (ou redécouvrir) ici

Contrairement à ses grands cousins, rhizomateux et plus tardifs, ce dernier est une bulbeuse qui se plante à l'automne. Il est de petite taille, avec des feuilles très droites et toutes fines. Chaque bulbe produit une seule fleur, et il fleurit...maintenant! Il est donc impeccable pour animer le jardin à la fin de l'hiver, en février / mars.

Comme ses cousins, parce qu'il faut bien quelques ressemblances, il aime le soleil (ici, il est plutôt à la mi ombre et il s'est très bien développé) et les sols bien drainés.

Iris botanique Reticulata
Iris botanique Reticulata

Iris botanique Reticulata

Avec sa petite taille (une quinzaine de cm), vous pouvez le planter aussi bien en massif (mais attention à le mettre en avant pour ne pas le voir disparaître!) qu'en pot. J'ai d'ailleurs fait les deux!

En pot, je l'ai planté seul dans un grand bac. il va falloir maintenant penser à y ajouter d'autres plantes ou bulbes, pour ne pas avoir un grand pot complètement terne pour la belle saison! En massif, je l'ai planté avec d'autres bulbes, qui sont en train de prendre le relais pour les floraisons : le crocus Jeanne d'Arc et la tulipe botanique Persian Pearl. Les trois variétés sont inédites pour moi, c'est la découverte la plus totale, quel plaisir! Alors, bien sûr, à la plantation je me suis appliquée et ai réfléchi à une disposition qui me semblait harmonieuse. Elle a été réduite à néant par les assauts répétés du chat, qui a décidé que toute cette belle terre retournée serait bien plus utile en litière qu'en massif.... Chacun ses priorités! J'ai même cru que rien n'en sortirait au printemps. Bon, finalement l'anarchie règne, mais c'est une anarchie fleurie, alors de quoi se plaint-on?!? Là aussi, il va quand même falloir songer à d'autres fleurettes pour les beaux jours. Peut être des annuelles???

 

Iris Reticulatas plantés en grand bac

Iris Reticulatas plantés en grand bac

L'anarchie fleurie! Les iris sont désormais un peu passés mais on voit bien que les crocus ont pris le relais, en attendant les tulipes! Et les nigelles de Damas font tout autour un doux tapis tout vert!

L'anarchie fleurie! Les iris sont désormais un peu passés mais on voit bien que les crocus ont pris le relais, en attendant les tulipes! Et les nigelles de Damas font tout autour un doux tapis tout vert!

En ce qui concerne l'entretien, l'Iris Reticulata est à traiter comme les autres bulbes : après la floraison, on laisse sécher le feuillage, qu'on ne taille qu'une fois bien jauni, pour laisser le bulbe reconstituer ses forces. Et celui ci reste en place, inutile de le sortir de terre, il se naturalise tout seul. Et moi, j'adoooore les bulbes auxquels on n'a plus besoin de toucher!

En faisant mon tour de jardin hier, sous le soleil, je me suis aperçue que le feuillage grandit encore un peu une fois les fleurs fanées. Il doit désormais mesurer une petite trentaine de cm.

Sur cette photo, on peut voir que le feuillage a grandi, après floraison.

Sur cette photo, on peut voir que le feuillage a grandi, après floraison.

Vous aurez donc compris que le coup de foudre est confirmé!

J'ai découvert depuis, toujours en feuilletant les catalogues spécialisés et en consultant les blogs et comptes Instagram d'autres compères jardiniers, une jolie palette de couleurs chez cet iris. A l'automne prochain, de grosses emplettes sont prévues : au bleu de cette année, s'ajouteront du violet profond, du blanc, du jaune... pour que le jardin explose de couleurs dès février. Ils sont trop beaux et si faciles, on aurait tort de s'en priver!

Tout comme les petits Reticulatas de mon jardin, qui sont en train de tirer leur révérence, je vous quitte et vous dis à très bientôt, en espérant vous avoir donné envie de trouver une place dans vos jardins pour ce petit costaud au grand cœur!

Les Iris nous donnent rendez-vous l'an prochain...

Les Iris nous donnent rendez-vous l'an prochain...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Agnès - Esprit Laïta 07/10/2018 11:10

J'adore ces petits iris ; leur bleu est parfois si intense! avant j'en avais dans le jardin directement en terre. Dans mon nouveau jardin je n'en ai pas encore planté. J'ai peur de les perdre dans une végétation trop haute. alors j'en ai mis en pot mais au printemps derniers ils n'ont pas fleuri. Cette année, je les ai replanté en jardinière sans mettre d'autre type de bulbes avec eux et j'espère bien qu'ils fleuriront. Bonne journée.

Nathalie 13/03/2017 17:53

Et bien voilà je viens de les découvrir :-) ils sont très sympas, adorables, ça me donne envie d'essayer de les mélanger avec d'autres bulbes !! du violet, du blanc ... maintenant faut que je les trouve !! bonne fin de journée :-)

Des Pensées au Jardin 12/03/2017 10:38

Je craque pour ces iris !! Une super idée de les mettre en jardinière afin d'éviter que les rongeurs n'en fassent en beau festin !!

Mes petits jardins bonheurs 12/03/2017 13:02

Merci, Des Pensées au Jardin, pour votre commentaire! Oui, c'est vrai qu'on craque, ils sont tellement mignons!!
Je n'avais pas pensé aux rongeurs, quand je les ai mis en jardinière, j'avais simplement peur que, si petits, ils soient invisibles si je ne les surélevais pas et puis, comme ma terre est très argileuse, je craignais aussi qu'ils n'y pourrissent... Mais désormais, je mettrai aussi le facteur rongeurs dans la balance, avant de planter!! Bon dimanche, avec ce soleil qui fait du bien...