Une promenade ensoleillée dans un poumon vert parisien : le Parc des Buttes Chaumont

Publié le par Mes petits jardins bonheurs

Le Belvédère et le Temple de la Sybille
Le Belvédère et le Temple de la Sybille

Mercredi dernier, sous un soleil printanier éclatant et bien accompagnée par ma petite cousine, je suis retournée au Parc des Buttes Chaumont dans le 19ème arrondissement de Paris, pour une jolie balade douceur et farniente, qui sentait bon l'été. Depuis, l'été s'en est un peu allé mais le beau souvenir de cette journée reste entier.

Ce parc, qui date de 1867 et qui est édifié sur d'anciennes carrières de gypse et de pierres meulières, est un véritable poumon vert, tout en dénivelés.

Dès l'entrée, et quel que soit le point d'entrée que l'on choisit, on est saisi par la majestuosité des arbres centenaires, voire peut être séculaires pour certains. Ils abritent et protègent les flâneurs et promeneurs.

Une des entrées des Buttes Chaumont, surplombée par les grands arbres

Une des entrées des Buttes Chaumont, surplombée par les grands arbres

Les arbres majestueux
Les arbres majestueux

Les arbres majestueux

Puis, lorsqu'on est sur les hauteurs du Parc, c'est le panorama sur les vieux immeubles parisiens (et quelques tours aussi malheureusement) qui nous interpelle. On domine un peu la ville. 

Vues sur Paris
Vues sur Paris
Vues sur Paris

Vues sur Paris

Au détour d'une allée, on découvre une île qui est en fait une grosse falaise, le Belvédère, surmontée du petit temple de la Sybille, et dont les pieds baignent dans le lac en contrebas. De jolis ponts ou passerelles permettent d'y accéder et se fondent eux aussi dans le paysage.

Ile du Belvédère, Temple de la Sybille et passerelle pour y accéder
Ile du Belvédère, Temple de la Sybille et passerelle pour y accéder
Ile du Belvédère, Temple de la Sybille et passerelle pour y accéder

Ile du Belvédère, Temple de la Sybille et passerelle pour y accéder

Qu'il fasse beau, ou moins beau, le Parc vit toujours et nombreux sont les jeunes et moins jeunes à venir s'y reposer, jouer, retrouver, promener. Prendre l'air, quoi!

Ce jour là, sur les pentes des Buttes Chaumont, les pelouses sont prises d'assaut...

Les pentes des Buttes Chaumont

Les pentes des Buttes Chaumont

Et, en montant ou en descendant le long des allées, on découvre à droite, à gauche, de jolies fleurs, de beaux arbustes, on s'approche, on sent, on touche, on prend en photo.... 

 

Grands massifs de Narcisses des Poètes Actea

Grands massifs de Narcisses des Poètes Actea

Marronniers en fleurs

Marronniers en fleurs

Jolie inconnue, si quelqu'un connaît son nom...

Jolie inconnue, si quelqu'un connaît son nom...

Corêtre du Japon

Corêtre du Japon

Magnolia
Magnolia

Magnolia

Magnolia Stellata Waterlily
Magnolia Stellata Waterlily

Magnolia Stellata Waterlily

Camellia
Camellia

Camellia

Pervenches accompagnées de leur coccinelle

Pervenches accompagnées de leur coccinelle

Une fois en bas, on peut choisir de faire une petite pause au Pavillon du Lac ou décider de continuer la promenade. Nous continuons et arrivons près du lac, sur lequel s'ébattent canards et autres palmipèdes. On découvre avec humour la statue d'un homme essayant apparemment d'échapper à quelque chose ou quelqu'un, statue surmontée d'un vrai canard, totalement endormi malgré l'agitation ambiante. Le contraste entre les deux nous semble cocasse.

Les jolis canards. L'un bosse pendant que l'autre se repose!

Les jolis canards. L'un bosse pendant que l'autre se repose!

Statue surmontée du canard bien endormi

Statue surmontée du canard bien endormi

Enfin, en cherchant LA cascade du parc, grande déception pour nous puisque l'eau n'y coulait pas quand nous l'avons enfin trouvée, nous en rencontrons d'autres, toutes jolies, qui nous font vite oublier cette dernière (de laquelle je ne mettrai pas de photo, ce n'était pas très joli. Il y a bien d'autres belles choses à montrer des Buttes Chaumont!)

Cascade

Cascade

Après être montées, descendues, avoir marché d'un bon pas, nous terminons la balade par une pause rafraîchissante bien méritée, à la terrasse de la guinguette Rosa Bonheur...

La charmante guinguette Rosa BonheurLa charmante guinguette Rosa Bonheur
La charmante guinguette Rosa BonheurLa charmante guinguette Rosa Bonheur

La charmante guinguette Rosa Bonheur

A très bientôt, pour d'autres balades.

 

Suivez-moi sur Hellocoton

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

larrandaburu 06/08/2016 01:04

je reconnais... mais ce jour-là, il faisait bien froid et les fleurs n'avaient aucune envie de montrer le bout de leur pétale!!!! A refaire donc

Mes petits jardins bonheurs 06/08/2016 09:08

Oui, c'est sûr qu'en février ce n'était pas la même musique!!!

Anne-Marie De Carvalho 28/04/2016 19:05

Merci de m'avoir plongé à nouveau dans les promenades de mon enfance. Bisous.